Groupement des Passionnés de Travaux Publics Index du Forum

Groupement des Passionnés de Travaux Publics
passiontp.xooit.fr

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Stabilisation des sols et couches de forme

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Groupement des Passionnés de Travaux Publics Index du Forum -> Type de Materiel -> Equipement/Materiaux
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jonathan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2009
Messages: 443
Localisation: Arles (13200) Bouches du rhone

MessagePosté le: Jeu 22 Oct - 13:50 (2009)    Sujet du message: Stabilisation des sols et couches de forme Répondre en citant

L'homogénéité de même que le contenu d'un tel chapitre n'apparaissent pas de manière évidente à la seule lecture du titre.

En effet, par stabilisation des sols en matière des terrassements il faut entendre toute technique susceptible d'améliorer le comportement d'un sol, de manière à permettre son utilisation dans de bonnes conditions sur le plan de la maniabilité et (ou) dans l'optique d'obtenir une qualité finale compatible avec les exigences que l'on s'impose. Il s'agit donc d'un thème très vaste qui peut concerner tout oupartie des travaux de terrassements.

Par contre, les couches de forme, en tant que couches de transition entre les terrassements et les chaussées, constituent en maillon parfaitement définsi et localisé s'inscrivant dans un ensemble plus vaste que représente un ouvrage routier. Il s'agit plutôt d'un thème particulier qui ne concerne qu'une partie des travaux de terrassements.

Toutefois, nous avons choisi de rapprocher ces 2 thèmes car il est fréquent que la couche de forme, élément privilégié dans unouvrage de terrassements, fasse appel à des matériaux ou à des techniques nobles ou élaborés comme celle du traitement des sols ou de l'utilisation d'un géotextile.

Définition du traitement des sols:

Traiter un sol de la chaux ou avec un liant quelconque, c'est le mélanger plus ou moins intimement avec cet élément d'apport pour lui conférer des propriétés nouvelles. Il s'agit d'un traitement qui utilise les affinités chimiques du sol et du liant, par opposition au traitement mécanique qu'est le compactage et qui peut se superposer au premier.

Historique

La technique du traitement des sols est une technique fort ancienne déjà utilisée par les Chinois lors de la construction de la Grande Muraille de Chine (mélange d'argile et de chaux) ou par les Romains dans la constructions des voies impériales.

Son application sous forme intensive dans le domaine routier a débuté aux Etats-Unis puis s'est développée en Europe où on l'utilise dans de nombreux pays (France,Allemagne,Belgique,Suisse,etc.)

En France, la première expérience de traitement de limon à la chaux remonte à 1962 et eut lieu dans le Nord selon des méthodes artisanales pour stabiliser une plate-forme routière. A cette occasion, on constata que la portance de la plate-forme avait considérablement augmenté et que la teneur en eau du sol avait baissé.

On distingue:
-la préparation du sol à traiter
-le stockage du liant,
-l'épandage,
-le malaxage,
-éventuellement l'extraction, le transport et la mise en oeuvre,
-le compactage,
-le réglage

Portance d'une plate-forme: aptitude de celle-ci à supporter des charges.
On la mesure en laboratoire par l'essai CBR, et en place le plus fréquemment par l'essai de plaque.

Depuis, le procédé a été largement appliqué non seulement aux remblais et plates-formes routières et autoroutières mais aussi aux plates-formes industrielles, commerciales ou de lotissements ainsi qu'aux pistes d'aéroports (dont l'aéroport Charles-de-Gaulle à Roissy-en-France).

Objet du traitement

Le traitement des sols en terrassements a deux raisons d'être:

-soit d'améliorer des sols trop humides, qu'il s'agisse du sol en place pour permettre la progression du chantier ou qu'il s'agisse de sols à réutiliser en remblai,

-soit réaliser des plates-formes rigides et stables aux imtempéries pour la circulation de chantier et la mise en oeuvre de la fondation.

L'optique du traitement est différente selon le cas:

-dans le premier ca, on cherche un effet rapide et de niveau suffisant pour rendre la circulation des engins et la mise en oeuvre possibles, mais sans chercher à obtenir des performances mécaniques forcément élevées par la suite ;

-dans le second cas, on recherche une résistance mécanique pour la plate-forme. Le choix des opérations est alors étudié pour obtenir un matériau relativement noble par rapport au matériau naturel.

Les chaux

Les chaux proviennent de la cuisson du calcaire au-dessus de 900°C : il y'a décarbonisation et obtention de chaux vive:

Ca CO3+chaleur ====> Ca0 + CO2
calcaire chaux vive gaz carbonique

Cette chaux vive est utilisée telle quelle pour certains usages (traitement des sols en particulier) ou «eteinte» pour d'autres usages, par action d'une quantité calculée d'eau; on obtient ainsi de la chaux éteinte ou hydratée:

CaO + H20 ====> Ca (OH)2 + chaleur
chaux vive eau chaux éteinte ou hydratée
_________________
Guintoliste depuis 1995 ^^


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Jeu 22 Oct - 13:50 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jonathan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2009
Messages: 443
Localisation: Arles (13200) Bouches du rhone

MessagePosté le: Mar 27 Oct - 13:59 (2009)    Sujet du message: Stabilisation des sols et couches de forme Répondre en citant

Les scarificateurs et charrues à disques attelés derrière un tracteur à chenilles ou à pneus

Bien que munis d'outils (dents ou disques) de dimensions parfois impressionnantes, ces matériels ne permettent pas d'avoir un bon mélange sol-liant et leur efficacité en tant que malaxeur est limitée à 15 à 20 cm de profondeur. Ils peuvent par contre aérer efficacement le terrain.

Ils conviennent plus particulièrement en remblais sur des matériaux très cohérents (argiles,marnes), sur des matériaux à caractère graveleux ou charpentés ou sur des matériaux crayeux

"Pour réussir un traitement c'est comme pour le café, l'important c'est la mouture"


Les Malaxeurs rotatifs

Ce sont les malaxeurs qui à l'heure actuelle donnent les meilleurs résultats au point de vue de l'homogénéité du mélange obtenu. Ils peuvent malaxer sur des épaisseurs variant entre 15 et 50 cm selon la puissance. Les malaxeurs les plus répandus sont les malaxeurs rotatifs à axe horizontal de construction américaine (type REX ou RAY-GO) dont les puissances dépassent 300 ch et qui peuvent malaxer jusqu'à 40 cm (épaisseur en place) sur une largeur utile de 2,40 m environ.

ATTENTION CES INFOS SONT TIRÉE D'UNE REVUE GÉNÉRALE DES ROUTES ET AÉRODROMES DATANT 1981 !
_________________
Guintoliste depuis 1995 ^^


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:52 (2016)    Sujet du message: Stabilisation des sols et couches de forme

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Groupement des Passionnés de Travaux Publics Index du Forum -> Type de Materiel -> Equipement/Materiaux Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com